Le HMRC Anglais a enregistré les empreintes vocales de 5,1 millions de Britanniques

Le HMRC Anglais a enregistré les empreintes vocales de 5,1 millions de Britanniques

Le groupe britannique de protection de la vie privée et des libertés civiles « Big Brother Watch » a révélé que l’agence fiscale britannique HMRC (Her Majesty’s Revenue and Customs) a enregistré la voix de plus de 5,1 millions de Britanniques depuis janvier 2017.

L’Agence a recueilli ces enregistrements grâce au service d’identification vocale qui a été lancé en janvier 2017. Le service a été créé pour permettre aux citoyens britanniques de s’authentifier en utilisant leur voix lorsqu’ils contactent les centres d’appels HMRC.
Lors du lancement initial du service, l’administration fiscale a déclaré que les utilisateurs pourraient choisir de ne pas l’utiliser et de continuer à s’authentifier en utilisant les méthodes habituelles.

Le groupe Big Brother Watch a découvert qu’il n’y a pas d’option permettant de ne pas utiliser cette méthode d’authentification lorsque les utilisateurs appellent la ligne d’assistance de l’agence.
Chaque citoyen accédant au service a donc enregistré une piste vocale à utiliser avec la fonction d’authentification vocale.

« Loin d’encourager les clients, le HMRC n’offre pas d’autre choix que de suivre les instructions du système automatisé et de créer une identification vocale biométrique pour une base de données du gouvernement « , indique le groupe Big Brother Watch.
Au cours de l’enquête, il a été constaté que la seule façon d’éviter de créer un identificateur vocal était de dire « non » au système – trois fois – avant que le système ne décide de créer votre identificateur vocal « la prochaine fois ».

Le groupe britannique accuse le HMRC et indique que celui-ci est hors-la-loi parce qu’il n’offre pas un moyen clair de se retirer et parce qu’il n’existe aucun moyen de demander à l’agence de retirer la piste vocale de la base de données du HMRC.
Le Big Brother Watch a déposé des demandes d’accès à l’information (FOIA), mais l’agence fiscale a refusé de donner des instructions aux utilisateurs sur la façon de supprimer leurs pistes vocales de la base de données du HMRC.

Un autre aspect sur lequel le groupe mène toujours l’enquête est la façon dont l’agence gère les pistes vocales et si elle les partage avec des tiers et des organismes gouvernementaux.
Les responsables de Big Brother Watch invitent les Britanniques à déposer une plainte auprès du HMRC et de l’Information Commissioner’s Office (ICO) du Royaume-Uni. Ce dernier a déjà entamé une enquête officielle sur le processus de collecte du HMRC.

 

 


Référence

https://securityaffairs.co/wordpress/73876/digital-id/hmrc-collects-voice-tracks.html


Jean-Christophe Pellat

Cert-XMCO